Vous aussi, créez simplement votre blog en vous inscrivant sur Maintenancia et partagez votre expérience !

Le journal des membres

Envie de partager votre expérience de la maintenance ? Vos idées, retours d'expériences techniques, observations, vision du métier ont leur place ici ! Proposez un article, commentez ... à vous la parole ! Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

14 Novembre, 2017 par
Le samedi 28 octobre 2017, en concertation avec le gestionnaire des moyens de production EDF, la centrale de Cattenom a procédé  à la mise à l’arrêt de l’unité de production n°3. Cet arrêt programmé, de courte durée, permet aux équipes de  réaliser une opération de maintenance sur une sonde de température, située dans le bâtiment réacteur. Les unités de production n°1, 2 et 4 sont en fonctionnement et alimentent le réseau électrique.

14 Novembre, 2017 par
Dans la nuit du vendredi 4 au samedi 5 août 2017, les équipes de la centrale nucléaire de Cattenom ont procédé à la mise à l’arrêt de l’unité de production n°4 dans le cadre de son programme de maintenance. Cet arrêt programmé est consacré au renouvellement d’une partie du combustible. Les intervenants d’entreprises partenaires seront au côté d’EDF afin de réaliser les contrôles et les travaux de maintenance programmés. Les unités de production n°1, 2 et 3 sont en fonctionnement et alimentent le réseau électrique

28 Août, 2017 par
Au cœur d’une stratégie de maintenance des actifs industriels, les notions d’Asset Management et de Fiabilité semblent être une évidence. Mais qu’en est-il vraiment de leur mise en oeuvre ? La maintenance, confrontée aux défis techniques liés aux contraintes économiques, pourrait souffrir d’une vision à court terme. L’Asset Management est une approche globale pour améliorer la performance économique à long terme des infrastructures techniques. La prise en compte de la fiabilité dès la conception et durant le cycle de vie d’un produit industriel en est une autre. Au travers d’exemples concrets dans le domaine de la fabrication en série et de la gestion des infrastructures techniques, nos intervenants illustrent ces leviers d’amélioration de la compétitivité des entreprises. Conférence organisée par le Groupe Professionnel Arts et Métiers Maintenance & Fiabilité. lien vers la vidéo : Asset Management et Fiabilité **Chapitrage de la vidéo :** Minutage : 00 :00 – 26 :30 / Fiabilité en amont des projets Nicolas SEUGÉ - Expert Technique Qualité chez CARRIER TRANSICOLD INDUSTRIES Pourquoi attendre des pannes pour décider des plans d’amélioration et de maintenance ? La fiabilité peut et doit s’intégrer en amont des projets lors du développement ou de modifications de produits en série. 26 :30 – 58 :00 / Asset Management appliqué au secteur de l'eau et aux infrastructures urbaines David ALEXANDRE - Executive Vice President chez TILIA GMBH Plusieurs leviers sont possibles : diagnostic, optimisation du besoin (criticité, maintenance conditionnelle, etc.), optimisation de l’efficacité de la maintenance (planification et ordonnancement, … ), l’optimisation des investissements de renouvellement (gestion patrimoniale).  58 :00 – 1 : 26 : 00 / Théorie fiabiliste appliquée Philippe HINFRAY - Gérant Créateur de P2H-Global / Optimisation de la maintenance Techniquement, les stratégies de maintenance ont fortement évolué depuis l’entretien dans les années 1950 : il fallait réparer vite. Les bases théoriques de la fiabilité sont abordées.

25 Mai, 2017 par
Solutions robotisées pour la maintenance intérieure de conduites forcées hydrauliques et rénovation de tuyauterie pour des diamètres 200 mm à plus de 2500 mm, Battakarst a été créée à la fin 2015 à l’initiative des sociétés Hydrokarst, à Sassenage, et Battaglino à Tullins. Le reportage : http://www.maintenancia.com/index.php/video/play/13/battakarst-la-maintenance-revisit%C3%A9e-on-vimeo/   Tiré du site Arts&Métiers TV

1 Avril, 2017 par
I. DE QUOI S’AGIT-IL ? - 3 pôles de compétences communs Energétique Maintenance Mécatronique - 2 idées Force communes Développement durable Modernisation de l’outil industriel : l’industrie du futur - 1 but Promotion de la filière de formation technologique du C.A.P. au Doctorat en répondant aux besoins évolutifs des industriels II. COMMENT ? - De nombreux sites et actions de formation Lycée Général Lycée Technologique Lycée Professionnel Classes préparatoires B.T.S. Licence Professionnelle GRETA C.F.A. Diplômes d’Ingénieurs généralistes et de spécialité Masters Spécialisés Doctorats - Des voies de formation diversifiées Formation initiale : scolaire supérieure apprentissage Formation continue : professionnalisation autres (C.I.F., modules …) - Des projets fédérateurs et transverses adaptés à l'ensemble de la chaine de formation technologique du C.A.T. : Îlot énergétique urbain Réalisation de drones pour usages spécifiques (conception, réalisation et usage de solutions drones) Smart Boulevard Carnot, vitrine dédiée aux nouvelles technologies urbaines III. CAMPUS AIXOIS DE TECHNOLOGIE Le Lycée Vauvenargues et le Campus Arts et Métiers d'Aix en Provence, menant des actions complémentaires sur différents segments de la formation technologique, envisagent d'unir leurs stratégies en créant au cœur d'Aix en Provence, le Campus Aixois de Technologie (CAT). Ce campus offrira un continuum de formations technologiques allant du CAP au doctorat à plus de 3000 élèves-étudiants et contribuera à la promotion des métiers de la technologie au cœur d'un bassin industriel très actif sur les filières numérique, aéronautique et des énergies dé-carbonées. Le CAT s'appuiera sur la dynamique engendrée par la création du pôle de médiation scientifique technique et industriel Arts et Métiers (MEDIASTIAM), projet inscrit au CPER PACA 2016-2020 (6,9 M€). Ce projet fortement soutenu par la CPA (MPM), le CD13 et le PO FEDER 2014-2020, sera, sur 2000 m2, un vaste espace de travail collaboratif qui aura une mission prioritaire de promotion de la technologie et animera des actions incitatives auprès des jeunes: conférences, JPO commune, soutien scolaire, actions incitatives en faveur de l'entreprenariat. Ces actions pourront être menées en partenariat avec l'Académie des Technologies.

1 Février, 2017 par
Il y a des chantiers de maintenance de grande envergure, et celui là en fait partie : La révision du porte avion "Charles de Gaulle" ! Le porte avion va être immobilisé pour une durée prévisionnelle de 18 mois, jusqu'à l'été 2018 au minimum. Cette deuxième révision programmée intervient à mi-vie (date de mise en service : 2001) et aura lieu dans l'arsenal de Toulon. Il s'agira de la plus importante refonte de sa carrière. En plus des travaux d'entretien et de maintenance classique, une modernisation des systèmes de combat et du système de propulsion sont prévues. Les travaux de maintenance comprendrons entre autre une révision complète : - de la machinerie nucléaire (deux réacteurs), - des deux arbres porte-hélices, - du réseau électrique - du système de stabilisation du bâtiment à la mer. Les travaux porteront également sur le système de combat avec une remise à niveau de différents senseurs, capteurs, radars et moyens de télécommunications. Enfin, le navire sera mis au standard "tout Rafale" avec le démontage des installations qui permettaient de mettre en oeuvre le chasseur-bombardier SEM (Super Etendard Modernisé) désormais retiré du service. Durant l'immobilisation du Charles de Gaulle, les pilotes de Rafale devraient pouvoir conserver leurs qualifications à l'appontage et au catapultage en opérant à partir de porte-avions américains. Coût estimé : supérieur à 1,3 milliards d'Euros. A suivre !

21 Janvier, 2017 par
Bonjour à tous ! Bonne et heureuse année à tous, bonne santé à vous ... et aux machines ;-) Quoi de neuf en ce début 2017 en maintenance industrielle ? En scrutant les infos qui apparaissent quotidiennement dans la rubrique "Actu-Web", voici trois infos qui ont retenus mon attention : Tout d'abord un grand bravo à Thomas Pesquet pour l'intervention de maintenance la plus haute du monde ! Vous l'aurez deviné, il s'agit de la sortie dans l'espace qui a permis de réaliser une opération de maintenance de la station spatiale ISS. Thomas Pesquet : "Cette fois, il a fallu sortir les outils pour changer les batteries de l'ISS, tout près des panneaux solaires. "La station marche à l'énergie solaire. Quand on est dans la partie ensoleillée de notre trajectoire orbitale, on emmagasine de l'énergie. Et puis quand on passe dans la partie à l'ombre, derrière la Terre, à l'opposé du soleil, on utilise de l'énergie stockée dans les batteries pour continuer à alimenter tous les systèmes (de la station) de manière stable", expliquait l'astronaute. Les batteries usagées seront déposées dans un cargo japonais amarré à l'ISS. Il sera détaché d'ici la fin du mois pour aller se désintégrer au-dessus du Pacifique." lien vers l'article : http://www.maintenancia.com/index.php/news/newsdetails/item_3618/envoy%C3%A9-spatial-thomas-pesquet-quot-une-sortie-extrav%C3%A9hiculaire-c-039-est-40/ ---------------------------------- Participez ! Etude collective sur le « contrôle non destructif de soudures en polyéthylène » : Appel à Manifestation d’Intérêt. Dans le cadre de la réalisation d'une étude sur le contrôle non destructif (CND) des équipements fluidiques (robinets, vannes, etc.), et en vue d'accroître la synergie avec les industriels au plus près de leurs préoccupations, le Cetim appelle ceux-ci à se manifester. L'occasion de participer non seulement à une action impliquant plusieurs entreprises, permettant ainsi les échanges, mais également de pouvoir disposer des résultats au fur et à mesure de l'avancement des travaux. Cette étude s’intéresse plus particulièrement au contrôle non destructif de soudures bout-à-bout ou par emboîtures réalisées sur des produits en polyéthylène : par exemple entre un corps de vanne et des manchettes ou entre deux tubes. Des méthodes de contrôle ultrasonore ont été développées pour ces deux applications (soudures bout-à-bout et par emboîture) et vont être qualifiées sur des assemblages types en début d’année 2017. Suite à cette qualification des moyens de contrôle, une campagne d’essais sur site industriel est prévue pour évaluer leurs performances et leur applicabilité dans un contexte industriel (respect des cadences, taux de détection d’imperfections, etc.). Pour participer -> http://www.cetim.fr/fr/Actualites/En-France/Breves/Etude-collective-sur-le-controle-non-destructif-de-soudures-en-polyethylene-Appel-a-Manifestation-d-Interet?WT.mc_id=Lettre-cetim_2017-01-05 ---------------------------------- Le futur de la maintenance ? Grâce au jumeau numérique, GE compte sauver des millions de dollars. Les ratés de la maintenance coûtent 8 milliards de dollars chaque année à l’industrie aéronautique. La solution que préconise General Electric : le jumeau numérique, capable d’anticiper les pannes. lien vers la video --> https://youtu.be/2dCz3oL2rTw A bientôt !